Conseils et outils / Ajouter des fruits et légumes au menu

Le privilège de la variété

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je me trouve chanceuse de vivre dans un pays où l’abondance et la variété alimentaires sont omniprésentes. On peut manger de tout, pratiquement à tout moment de l’année, à l’exception de quelques régions plus éloignées où malheureusement, l’offre est plus limitée. Oui, j’aime privilégier les aliments de saison, mais je ne lève jamais le nez sur les importations qui me permettent d’ajouter plaisir et diversité à mon menu, surtout en matière de fruits et légumes.

États-Unis, Mexique, Espagne, Costa Rica….
Notre approvisionnement en fruits et légumes vient des quatre coins du monde, mais plus particulièrement des États-Unis, du Mexique, de la Chine, du Pérou, du Costa Rica, de l’Espagne, du Guatemala et du Chili (Statistique Canada, 2015). Les raisins, les bananes, les fraises, la laitue, les tomates et les choux représentaient, en 2015, les principales variétés selon la valeur des importations. Récemment, j’ai travaillé sur le guide Coup de cœur pour les fruits du Chili et j’ai de nouveau réalisé notre chance d’avoir autant de variété à notre disposition.

Ce que je ne savais pas du Chili!
Avec ce nouveau guide « Coup de cœur », j’ai appris que le Chili est le plus grand exportateur de fruits de l'hémisphère Sud. J’ai aussi appris qu’on y cultive des bleuets. Maintenant que je le sais, je vois des bleuets du Chili partout chez mon épicier IGA ces jours-ci! J’ai ensuite découvert la prune jaune, une variété originaire d’Israël et qui se retrouve aujourd’hui dans nos épiceries grâce entre autres aux cultures provenant du Chili. Il faut toutefois faire vite car cette belle prune aromatique est sur le marché québécois en quantité limitée au cours des mois de janvier à mars, connaissant un pic d’abondance en février. Peut-être aurez-vous la chance d’y goûter prochainement? En passant, sachez que cette prune passe du jaune au rosé en mûrissant, ce qui peut facilement prendre plus d’une semaine. Enfin, je ne savais pas qu’il faut éviter de réfrigérer les pêches trop longtemps, car leur chair devient farineuse lorsqu’elle est exposée longtemps au froid. Bref, mon quotient nutritionnel s’est encore amélioré!

Des idées colorées
Je termine avec quelques idées originales pour vous aider à intégrer plus de fruits et légumes à votre menu quotidien, pour le plaisir et la santé!

  • Raisins. Pour un accompagnement différent, faites sauter à la poêle des raisins tranchés avec un filet de miel et une touche de muscade. Délicieux avec les viandes et les volailles.
  • Prune. Agrémentez votre grille-cheese, vos salades ou vos pizzas avec des tranches de prune et du thym frais. Un duo savoureux!
  • Pêche. Faites griller des morceaux de poulet avec des quartiers de pêches, de l’oignon, de l’ail, du vinaigre balsamique blanc et du miel. Simple et divin.
  • Nectarine. Préparez un gruau du lendemain en mettant dans un pot en verre des flocons d’avoine, des graines de chia, du lait, du yogourt grec et des dés de nectarine. Réfrigérez et laissez gonfler toute une nuit. À déguster le lendemain matin, avec un filet de sirop d’érable.
Partagez l'article :
Pas de commentaires pour le moment

Soumettre un commentaire

Compression Plugin made by Cork Tiles