Manger équilibré / Allergie alimentaire

Pique-niquer en toute sécurité, malgré les allergies alimentaires

Un des grands plaisirs de l’été est certainement celui de manger dehors en profitant de la nature. Lorsque les allergies alimentaires sont au rendez-vous, pour plusieurs, pique-niquer peut rimer avec anxiété.

Les personnes allergiques vont parfois préférer apporter leur propre repas pour pouvoir participer.  Toutefois, en tant qu’hôte ou hôtesse, vous pouvez prendre plusieurs précautions simples pour que vos invités vivant avec des restrictions alimentaires se sentent bien accueillies en plus d'accroître leur sécurité.

 Voici quelques astuces à empaqueter dans votre panier!

1. Renseignez-vous sur la contamination croisée.

2. Communiquez avec vos invités allergiques d’avance, pour vérifier comment procéder, afin d’adapter le repas à leurs besoins.

3. Gardez votre menu simple. Profitez de l’aspect informel de la formule et tenez-vous-en à un minimum d’ingrédients. Plus les aliments sont transformés, plus la liste des ingrédients est longue et plus il y a de risques qu’ils contiennent des allergènes.

4. Utilisez des contenants hermétiques et empaquetez les aliments sans allergènes dans des sacs ou paniers séparés, afin d’éviter la contamination avec d’autres aliments.

5. Lorsque possible, apportez des condiments en portions individuelles pour la personne allergique, les pots de mayonnaise, moutarde et autres étant parfois contaminés par des cuillères souillées ou encore manipulées par des mains portant des traces d'allergènes.

6. Apportez des lingettes pour vous laver les mains avant de manipuler les aliments et après avoir manipulé des allergènes. En effet, les gels antibactériens ne détissent pas les protéines qui causent les réactions.

7. Utilisez une nappe propre pour éviter que des miettes laissées sur une table de pique-nique ne se retrouvent à la place de la personne allergique.

8. Si vous optez pour l’utilisation d’un BBQ, enveloppez la portion de l’invité allergique dans du papier d’aluminium et cuisinez celle-ci en premier. Vous éviterez ainsi que des traces d’allergènes, même ceux datant d’une préparation précédente, se retrouvent dans son plat.

9. Invitez votre convive allergique à se servir en premier. Parfois, les cuillères se promènent d’un plat à l’autre, ce qui engendre la contamination croisée.

10. Assurez-vous que la personne allergique garde sa médication à la portée de la main. En effet, il est problématique de laisser son auto-injecteur d’épinéphrine dans la voiture parce que cette pratique en retarde l’utilisation. De plus, l’été la voiture est un environnement beaucoup trop chaud pour cette médication qui doit être conservée entre 15 et 30 degrés Celsius.

11. Sachez reconnaître les symptômes d’une réaction et comment intervenir s’ils se manifestent.

12. Favorisez des zones pour pique-niquer où votre téléphone cellulaire est fonctionnel. En cas d’urgence vous devez faire transporter la personne à l’hôpital après avoir utilisé l’auto-injecteur d’épinéphrine.

En terminant, si vous vous sentez mal à l’aise par rapport au potentiel de contamination croisée d’un aliment ou si vous avez un doute sur les ingrédients d’un plat en particulier, n’hésitez pas à en parler avec la personne concernée. Composer avec les allergies est un apprentissage et la communication est le meilleur moyen d’assurer sa sécurité. Les petits efforts qu’on déploie pour nos amis touchés par les allergies ne peuvent que renforcer les liens et, de cette perspective, rendre la sortie d’autant plus gaie.
Partagez l'article :
Pas de commentaires pour le moment

Soumettre un commentaire