Manger équilibré / Allergie alimentaire

L’allergie au blé et l’intolérance au gluten, est-ce la même chose?

Qu’est-ce que le gluten et où le retrouve-t-on? Le gluten est la principale source de protéines du blé, que l’on retrouve également dans d’autres céréales comme l’orge, le seigle et leurs hybrides obtenus par croisement comme le triticale. On retrouve du gluten également dans l’épeautre (un blé ancien) et dans le blé de Khorasan (vendu sous la marque commerciale kamut®). L’avoine régulière est souvent traitée, cultivée ou transformée avec le blé, l’orge et d’autres grains. Elle est donc contaminée par le gluten. De plus, certaines personnes sont sensibles aux protéines de l’avoine ce qui demande une expertise médicale avant de faire toute tentative d’essai, même avec une avoine pure certifiée sans gluten. Le blé contient pas moins de 30 variétés de protéines différentes. Il existe  des personnes allergiques uniquement au blé et qui réagiraient à des protéines autres que le gluten.

Voici un résumé de trois affections distinctes qui vous permettra de bien différencier l’allergie au blé de l’intolérance au gluten :

L'allergie au blé
Chez la personne allergique au blé, le système immunitaire manifeste une réaction anormale aux protéines du blé et relâche des d’anticorps. La conséquence est une réaction allergique typique pouvant mener à un choc anaphylactique. Une personne allergique au blé ne l’est pas nécessairement au gluten.  Il est possible de présenter des symptômes d’allergie à d’autres protéines présentes dans le blé.

Les symptômes communs sont une éruption cutanée avec démangeaisons, un gonflement de la bouche, de la langue ou de la gorge, des vomissements, diarrhées ou des douleurs abdominales sévères et même une atteinte aux poumons, au cœur et au système nerveux central.

La maladie coelliaque (aussi appelée entéropathie au gluten)
Il s’agit d’une maladie chronique auto-immune causée par une intolérance permanente au gluten et entraînant une destruction inflammatoire du petit intestin. Chez la personne atteinte de la maladie cœliaque, la consommation d'un aliment contenant du gluten endommage la muqueuse de l'intestin grêle, ce qui empêche l'absorption de nombreux éléments nutritifs par l'organisme comme le fer, l'acide folique, le calcium, la vitamine D, les protéines et les graisses.

Les symptômes communs sont des diarrhées, des crampes abdominales, du sang dans les selles et une perte de poids. La maladie peut également provoquer des aphtes buccaux, une fatigue extrême, une baisse de la fertilité et des douleurs aux os.

La sensibilité au gluten (communément appelée intolérance)
Il est possible que, suite à un bilan sanguin, il y ait absence d’anticorps spécifiques liés à l’allergie au blé ou que le diagnostic de la maladie cœliaque soit écarté après une investigation médicale par un gastroentérologue. Certaines personnes ressentent tout de même un inconfort suite à la consommation d’aliments contenant du blé ou d’autres grains. On parle alors de sensibilité au gluten.  La diète d’éviction permet en général des résultats rapides puisque la membrane intestinale n’est pas altérée comme dans le cas de la maladie cœliaque, par exemple.

Les symptômes communs sont des diarrhées, des crampes abdominales et un inconfort digestif.

Pour les 3 affections, un régime d’éviction devient nécessaire et devrait être personnalisé et encadré par une diététiste professionnelle.

Site web : www.aqaa.qc.ca | Facebook | Twitter

Partagez l'article :

12 commentaires

  1. Sylvain
    5 Fév 2015

    Bonjour à vous

    Il y a une erreur dans votre texte. La sensibilité au gluten n’est pas appelé intolérance. L’intolérance au gluten est la maladie coeliaque. Ce n’est pas moi qui le dit mais dans le livre médicale. Souvent les gens ce trompe car en anglais l’intolérance se dit’ gluten sensibility et la sensibilité s’inscrit gluten no sensibility. Aussi la sensibilité au gluten n’est pas encore reconnu au niveau médicale. Sauf depuis quelques année certain médecin en parle ainsi que les nutritionnistes.

    Sinon votre texte est très bon

    Sylvain Chabot
    conférencier dans le sans gluten

    • AQAA
      9 Fév 2015

      Bonjour Sylvain,

      Nous parlons beaucoup dans le monde médical francophone de sensibilité au gluten mais le terme intolérance au gluten était utilisé il y a plusieurs années afin designer la maladie coeliaque. Aujourd’hui, le terme intolérance au gluten suggère plutôt d’englober deux sous-catégories.

      D’ailleurs, selon l’OPDQ, on décrit deux types d’intolérance au gluten :
      1- La maladie coeliaque
      2- L’hypersensibilité au gluten

      Selon l’Ordre des diététistes, on parle d’intolérance au gluten au sens large et ceci inclut les deux types :
      1- La maladie coeliaque
      2- Les hypersensibilités dont tout reste à découvrir!

  2. Mireille
    11 Mar 2015

    Faudrait voir l’émission Fifth Estate, de la CBC, du 27 février 2015 pour réaliser que la guerre au blé est une autre preuve de fausse science sans étude sérieuse et qui n’est appuyé par aucune association médicale.

    • AQAA
      13 Mar 2015

      Mireille, il est vrai qu’il est difficile de réussir à décerner le vrai et le faux avec toute l’information diffusée sur le sujet. C’est noté pour le reportage, merci !

  3. Pauline
    11 Mar 2015

    Il y a du gluten dans presque tout aliment ,moi aussitôt qu’e j’en mange sans le savoir ,j’ai de la misère a digérer ,c’est incroyable ,et j’ai mal au foy

  4. Barthelemy
    12 Mar 2015

    Quels seraient les produits de remplacement pour les personnes ne pouvant incorporer le blé dans leur alimentation ? par exemple quel pain ?

    • AQAA
      13 Mar 2015

      Bonjour Barthelemy, avez-vous déjà fait votre pain ? Il existe sur le marché farine qui semble bien remplacer la fonction d’élasticité du gluten. Certains pains en vente dans les magasins d’alimentation naturelle, certains pains sont proposés à base de farine de quinoa et de pois chiches.

  5. Jacqueline Roy
    12 Mar 2015

    Je veux remercier IGA de l’intérêt qu’il porte pour les produits sans gluten j’achète la marque du magasin pour les gâteau et biscuits ce sont a mon avis les meilleures je prend aussi le pain qui est très bon j’ai la maladie coeliaque et depuis un an j’ai vue pousser les produits sans gluten a mon IGA et je l’apprécie beaucoup je demeure a Joliette je vais au IGA qui est sur la rue Visitation coin l’assomption. Une équipe formidable des gens aimable. Merci beaucoup

    • Audrée
      12 Mar 2015

      Merci beaucoup Jacqueline pour les beaux commentaires! Si jamais vous avez envie de suggérer des produits à notre équipe, vous pouvez le faire ici!

  6. Gisèle Lacroix
    14 Mar 2015

    Je suis intolérante au gluten, et j’ai des pertes de sang lorsque j’en mange, même sans le savoir, j’ai lu beaucoup de documents à ce sujet, mais nulle part il est question de perte de sang, alors que vous en parlez! J’aimerais savoir à quel endroit vous avez trouvé cette information???

    • Audrée
      18 Mar 2015

      Bonjour Gisèle, voici la réponse de l’AQAA :

      Les saignements dans les selles sont de causes multiples et fréquentes dans les maladies colorectales. Ce n’est pas forcément un signe indicateur de la maladie cœliaque car « Les symptômes les plus communs sont l’anémie, la diarrhée chronique, la perte de poids, la fatigue, les crampes et le ballonnement, et l’irritabilité. » (ref : celiac.ca dans la section Maladie et définition).

      Cependant il faut rechercher la cause des saignements qui pourrait être un effet secondaire de la maladie cœliaque ( elle augmente les risques de d’autres maladies du tube digestif. il est certain que c’est un symptôme qui demande donc des investigations supplémentaires).
      On peut lire le document de la fondation canadienne de la santé digestive (page 3, encadré à droite).

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’allergie au blé et l’intol... - 8 février 2015

    […] Qu’est-ce que le gluten et où le retrouve-t-on? Le gluten est la principale source de protéines du blé, que l’on retrouve également dans d’autres céréales comme l’orge, le seigle et leurs hybrides obtenus par croisement comme le triticale.  […]

Soumettre un commentaire