St-Valentin

Jamais sans mon chocolat

chocolat

Que vous le préfériez noir, blanc, au lait, parsemé de fleur de sel, de petits fruits ou de noix, le chocolat a la cote, surtout en cette période festive entourant la fête de la St-Valentin.

Pour les 300 000 personnes allergiques au Québec, le choix d’un chocolat peut s’avérer un défi de taille.

Bien qu’il contienne des protéines, le cacao est un aliment peu allergène en soi.  L’allergie au chocolat existe, mais elle est très rare. 

Intéressons-nous plutôt aux ajouts faits tout au long du processus de transformation du cacao, vers le chocolat commercial.

La plupart des chocolats contiennent du soya ou du lait.  Ajoutés sous forme de lécithine, de poudre ou de liquide, ces éléments assurent une texture adéquate et un goût recherché par les consommateurs de chocolat.

Ensuite, il n’est pas rare de voir des chocolats agrémentés de noix, d’arachides, d’œufs ou même de blé (aussi étonnant que cela puisse paraître).  Ces six aliments figurent parmi les allergènes prioritaires identifiés par Santé Canada.

En considérant ceci, quels choix s’offrent aux personnes allergiques ?

Certaines marques proposent des chocolats sans noix ni arachides.  Il s’agit de produits intéressants à offrir à la St-Valentin ou encore à mettre comme surprise dans la boîte à lunch de vos petits et grands.

Pour sa part, le chocolat noir (au pourcentage de cacao élevé) est parfois proposé sans ingrédients considérés comme des allergènes prioritaires.

En cas d’allergie, il est important de contacter le manufacturier, afin de s’assurer que le produit n’a pas été en contact avec des allergènes présents dans l’usine.

Envie de vous gâter avec un chocolat sécuritaire ? 

Pourquoi ne pas utiliser une base de cacao pur ou un chocolat de qualité, exempt d’allergènes, afin de le mouler vous-même ?  Il suffit de quelques accessoires, combinés à des étapes simples de cuisson, de refroidissement et de moulage pour obtenir des gâteries convenant à vos restrictions alimentaires.

Allergies Québec vous souhaite une St-Valentin chocolatée, mais sécuritaire !

Partagez l'article :
Pas de commentaires pour le moment

Soumettre un commentaire